Arrêter de fumer grâce à l’hypnose

Formation Hypnose

Arrêter de fumer

arreter-de-fumer

L’hypnose est une technique de traitement qui permet aujourd’hui d’obtenir de très bons résultats en ce qui concerne les problèmes de tabagismes.

La plupart des fumeurs sont véritablement conscients des effets néfastes de la cigarette, que ce soit financièrement, mais surtout du point de vue de leur santé, et souhaitent s’en débarrasser.

Lorsque la décision vient véritablement du patient, et non de la pression mise par son entourage, l’hypnose a de très grandes chances de parvenir à éradiquer ce comportement addictif. En revanche, si le patient vient à moi à contrecœur, l’hypnose, ou l’autohypnose ne changeront rien, et le patient ne parviendra pas à arrêter de fumer.

 

Il existe beaucoup de méthodes médicamenteuses disponibles sur le marché pour arrêter de fumer, mais sont elles réellement efficaces ? Combien connaissez-vous de personnes qui ont stoppé la cigarette pour quelques semaines, avant de s’y remettre ? Il existe une seule méthode qui soit véritablement efficace, et il s’agit de l’hypnose.

L’hypnothérapie et l’autohypnose permettent d’arrêter de fumer naturellement, sans frustration ni stress, et de façon complètement naturelle.

Après avoir lu mon article, vous aurez très certainement envie de contacter un professionnel de l’hypnose, ou plus simplement de commander l’un des enregistrements audio que je propose sur le site, et qui vous permettront de pratiquer l’auto hypnose pour arrêter de fumer à la maison.

Quelles sont les causes des comportements liés au tabagisme ?

Une addiction est en général la réponse à un environnement pesant qui nous dépasse. Cela peut se traduire par une pression trop forte au travail, ou une situation complexe dans sa vie personnelle.
L’addiction est en quelque sorte une manière de s’évader, ou de déplacer son stress vers une activité addictive qui va malheureusement poser elle-même problème. Et cela peut être le cas du tabagisme.

Pour certaine personne, il peut s’agir simplement d’une habitude prise il y a très longtemps et dont il est très difficile, voire impossible de se défaire sans aide extérieure.
Mais ne pas arriver à arrêter de fumer n’est pas une fatalité, et pour se débarrasser de ce problème qui vous gâche la vie, l’hypnose est une solution particulièrement efficace.

Avec l’aide d’un spécialiste de l‘hypnose, il est possible de parvenir à commencer une nouvelle vie, sans cigarette. L’état de conscience modifiée dans lequel est plongé le patient permet de modifier ces automatismes addictifs. L’hypnothérapeute, que ce soit lors d’une session, ou via un enregistrement audio, va transmettre un message au subconscient du patient pour pouvoir l’entraîner à changer son mode de vie de façon radicale dans sa vie consciente.

L’hypnose pour arrêter de fumer : une technique plébiscitée par les anciens fumeurs

Au jour d’aujourd’hui, le sevrage tabagique par l’hypnose est une solution très en vogue, et qui a fait de nombreux émules grâce à ses très bons résultats. De nombreux avis positifs émanent d’anciens addicts au tabac. L’hypnothérapie permet d’obtenir des résultats sur le long terme, sans prise de médicaments et sans port de patchs. Et les résultats sont là !

En effet, les taux de réussites montrent que :

72% des fumeurs sont parvenus à se sevrer seulement 1 mois après la première séance.

Actuellement, en tant que professionnels, nous avons assez de recul pour affirmer qu’arrêter de fumer grâce à l’hypnose est une méthode qui fonctionne réellement, y compris sur les patients les plus dépendants à la nicotine.

Il arrive dans de rares cas, que des effets secondaires à l’arrêt du tabac se manifestent, comme par exemple : une prise de poids ou une certaine angoisse du patient, qui peuvent refaire basculer le patient du coté de la nicotine. Cependant ces mêmes effets secondaires peuvent être traités par l’hypnose, et il est important de les prendre en charge rapidement avant que tous vos efforts ne soient réduis en fumée.

Fonctionnement de l’hypnose sur l’arrêt du tabac.

Le rôle de l’hypnose dans le sevrage tabagique est de donner le pouvoir au côté du patient qui souhaite contrôler son addiction et la vaincre.

Pour ce faire, l’hypnologue a recourt à des techniques de suggestions qui mettent le patient dans un état de conscience modifiée, ou le subconscient est réceptif à ce qu’on lui inculque. L’hypno thérapeute pourra alors introduire de nouveaux automatismes qui sont enregistrés par le cerveau, parfois même sans que l’on s’en rende compte. Ces automatismes prendront par exemple la forme d’une série d’associations telles que : tabac = nausée, absence de tabac = plaisir de mieux respirer, arrêt de fumer = sens du gout retrouvé etc.

La relation patient – hypnologue doit être basée sur la confiance pour que la thérapie contre la dépendance fonctionne. Le patient ne doit pas hésiter à confier ses peurs, ses angoisses et ses envies à son thérapeute.

Concrètement, il existe cinq processus d’approche que le praticien utilise pour permettre à un fumeur de se débarrasser de la cigarette :

  • Il se sert de l’hypnose pour faire que le patient visualise son futur sans fumer.
  • Il se sert de l’hypnose pour que le patient associe le fait de fumer à quelque chose d’aversif.
  • Il persuade le patient sous hypnose que l’arrêt du tabac est le bon chemin à suivre.
  • Il altère la perception que le fumeur a de sa dépendance, en la rendant mauvaise et non plus acceptable.
  • Il est aussi possible que le patient lui-même pratique l’auto-hypnose, accompagné d’une bande audio qui lui permet d’être autonome et responsable dans sa démarche d’arrêt du tabac.

Déroulement d’une session d’hypnose pour arrêter de fumer.

Il faut savoir qu’une séance d’hypnose est une pratique médicale qui se déroule généralement dans un cabinet privé, un l’hôpital ou une clinique.
Lorsque je reçois un patient, je commence toujours par une évaluation préliminaire pour déterminer :

  • Le niveau de dépendance et sa cause,
  • Son environnement personnel et professionnel,
  • S’il y a déjà eu des tentatives d’arrêt infructueux,
  • Les risques d’effets secondaires.

Le but étant de mieux comprendre la vie et la personnalité du patient qui souhaite arrêter de fumer. Je dois aussi être sûr que la motivation du patient est optimale, et que sa confiance en la médecine particulière que représente l’hypnose est entière. Sans ces paramètres, la thérapie pourrait être compromise avant même de commencer.

A la suite de cet entretien, il est possible d’établir une stratégie de désintoxication du tabac. La session d’hypnose en elle-même peut ensuite commencer, en position assise ou confortablement allongé, le patient est prêt pour démarrer son traitement et commence d’ors et déjà à ressentir un certain engourdissement.

Je commence donc à parler lentement et doucement tout en me servant des différentes anecdotes évoquées pendant l’entretien préliminaire. Le patient en stade d’hypnose, est comme dans un état de demi-conscience où ses membres sont comme paralysés.

A ce stade je commence à suggérer au patient de visualiser des images qui lui permettront de commencer oublier la cigarette, en lui commandant de placer tout ce qui est en rapport avec son addiction dans un coffre imaginaire.

Il faut ensuite placer la motivation d’arrêter de fumer au cœur des préoccupations de son nouveau mode de vie.

Pendant tout le temps de l’hypnose, l’état de relaxation intense dans lequel se trouve le patient me permet d’accéder au subconscient du patient.
A la fin de la séance, il est temps pour le patient de revenir à lui-même.

Quelles sont les bonnes attitudes à adopter après une session d’hypnose pour arrêter de fumer ?

Sur les conseils du thérapeute, le patient dispose d’une liste d’attitudes positives à adopter pour renforcer les effets de sa thérapie sous hypnose. Il doit tout d’abord considérer que le fait d’arrêter de fumer est une nouvelle étape de sa vie qui a véritablement de l’importance, et qui ne dois pas être remise en cause.

Une chose à ne surtout pas faire serait par exemple d’essayer de fumer pour vérifier les bienfaits de l’hypnose, et cela même plusieurs années après avoir arrêter de fumer.

L’idéal pour un ancien fumeur est de d’adapter tout son environnement direct à ses nouvelles résolutions, c’est-à-dire créer un nouveau monde qui ressemble à celui d’une personne qui n’aurait jamais fumé. Pour cela, il faut se débarrasser de tous les paquets, cendriers et autres briquets qui trainent chez soi. C’est une façon de créer un environnement cohérent avec l’envie de se désintoxiquer de l’ancien fumeur.
Il est particulièrement important de respecter ces recommandations au minimum la première quinzaine de jours qui suivent la première séance.

Pour éviter de prendre du poids, chose qui arrive à bon nombre de patients qui arrêtent la cigarette, il est important d’adopter un régime alimentaire équilibré. Le bien être ressenti sera une motivation supplémentaire pour ne pas reprendre ses anciens travers de fumeur.

Pratiquer une activité sportive est également un bon moyen de gérer son poids, mais également d’évacuer son stress et de se détendre.

Enfin, pratiquer l’autohypnose en complément de sa thérapie est un très bon moyen d’appuyer l’efficacité des effets de la thérapie suivie avec un praticien. Pour cela, les enregistrements audio proposés sur mon site vous seront d’une grande aide.

Formez-vous à l'hypnose

Découvrez toutes les formations Hypnose dès aujoud'hui !